• Grise est une ulluth, pas un loup-garou. C'est son apparence permanente. Je l'avais imaginée vivant dans le pays-forêt d'Ysckemia, où elle rencontrerait un misanthrope grognon du nom de Kodiak. Grise, c'est le nom qu'il lui a donné, durant les quelques mois qu'ils passèrent ensemble.

    Je n'ai jamais écrit cette histoire. Mais j'en ai dessiné des bribes.

    Les ulluths sont couverts d'un court pelage gris sur le corps, et d'une crinière gris clair à blanc sur la tête. Ils ne parlent pas, ne portent pas de vêtements ni aucun ornement culturel. Ils vivent et chassent en groupe, et fuient tout contact avec les autres races se déplaçant sur deux pattes.

    Oui, vu de loin c'est un peu un mix entre les naviis et les wookies, mais en beaucoup plus animal dans le comportement.

    (ps : le dessin ci-contre a 15 ans! celui d'en dessous est plus récent : 2013)




    Récemment, j'ai passé un marché avec une jeune fille : elle m'a donné ses vieilles Monster High abîmées, en échange d'une poupée relookée en navii. Dans le lot de poupées, il y avait Purrsephone et Mewlody, des filles-chats jumelles.
    Je n'avais pas prévu de faire Grise en version poupée, mais c'était l'occasion.
    Et c'est allé très vite.
    J'avais envie de tenter une chevelure en alpaga, et justement il y a une ferme d'alpaga à huit kilomètres de ma maison! J'y ai trouvé de la laine vierge, tout juste tondue, et c'était juste ce qu'il me fallait (accessoirement, c'était vraiment pas cher du tout).

    Je ne vais pas me lancer dans un cours sur comment préparer une poupée avant relookage, des tas d'autres personnes l'ont déjà fait en détail. J'ai retiré les cheveux, le maquillage, et les rayures sur le corps.

    Avec un décapeur thermique, on peut déformer le corps en vynil des Monster High. Et j'utilise ce procédé pour remettre leurs pieds à plat. J'ai détaillé l'opération dans un tutoriel consultable >>ICI<<.
    Il faut faire ramollir le plastique sans le faire fondre, ça demande un peu de pratique et de patience mais après plusieurs essais sur d'autres poupées, je suis parvenu à sauvegarder les orteils de Grise!!
    Une fois les pieds reposés à plat sur le sol, il faut aussi corriger la posture, le dos et le cou. Pour le dos c'est un peu problématique, car le plastique se met à faire un pli disgracieux en travers du ventre. J'ai réussi à minimiser les dégâts sur le corps de Grise, après quand on a les moyens, on peut éventuellement refaire cette partie avec de la pâte epoxy... Mais moi, j'ai pas trop les moyens :D



    Concernant le visage, j'ai tout fait à la peinture acrylique, avec un peu de fixatif à pastel (j'ai du Sennelier et du Caran d'Ache, mais ce dernier a tendance à rendre la surface du plastique poisseuse, je vais arrêter de l'utiliser pour ça).
    Pour la truffe, j'ai coloré en dessous plutôt qu'au dessus, à force de regarder des images de naviis pour ma commande, j'ai remarqué que c'était le meilleur choix. le make-up original lui donne un air de clown.
    Les yeux : au hasard, j'ai commencé par une couche de orange. ensuite du jaune, deux verts différents et du blanc autour de la pupille. On voit encore l'orange sous le blanc, mais ça ne me dérange pas, je trouve que ça fait paraître le blanc de l’œil plus naturel.
    J'ai coupé les oreilles d'origine, pour les remplacer par des formes taillées dans de la mousse EVA (déformée à la flamme d'un briquet), et peintes. Elles sont fixées à la super glue.

    Les cheveux : l'alpaga c'est beau, c'est doux, mais qu'est-ce que c'est pénible à manipuler! Les poils volaient, les mèches s'effilochaient si facilement que j'ai renoncé à les laver.
    D'habitude quand je fais une perruque, je forme un "casque" sur la tête de la poupée (avec un morceau de t-shirt et de la colle à bois), que je recouvre de mèches de laine préparées à l'avance. Cette fois, j'ai collé les mèches directement sur le film alimentaire qui recouvrait la tête, en me disant "on verra bien". Pour coller les mèches, j'utilise de la colle scotch, qui sèche vite (et qui ne brûle pas les doigts comme la colle chaude). Je pensais que je film alimentaire se détacherait quand-même. En fait, non. Mais c'est pas grave, ça a quand-même fait un casque (beaucoup plus fin qu'avec du t-shirt) et les mèches d'alpaga tiennent relativement bien.

    Le corps à nouveau : une fois modifié, j'ai poncé toute la surface, afin de pouvoir dessiner dessus. Je n'ai pas de fixatif Mister Super Clear. Je travaille le plus possible avec ce que j'ai sous la main. En ponçant le plastique, la surface devient rugueuse et offre une accroche correcte aux crayons de couleurs et aux pastels. J'ai dessiné le pelage avec du gris foncé, du noir. J'ai essayé de donner un sens de pousse des poils réaliste. J'ai pensé coller de la laine grise sur les épaule et à d'autres endroits du corps, mais j'ai eu un peu peur de tout gâcher. Je testerai peut-être sur son ex-jumelle...



    Un petit shooting photo dans le jardin... Bien que ses pieds reposent à plat par terre, elle ne tient pas debout toute seule : je l'ai fixée sur un petit socle, une rondelle de bois, qui convient bien à la nature sauvage du personnage.




    votre commentaire
  • parce que je ne veux pas qu'Ysckemia devienne un blog fourre-tout, j'en ouvre un nouveau, pour y mettre mes bricolages.

    Bienvenue dans la cabane-atelier, blottie au fond de la forêt de saphir. Attention quand-même où vous mettez les pieds, y a des outils qui traînent un peu partout.


    votre commentaire