• Tala

    Que faire d'une poupée dont le visage est taché?

    L'option la plus simple, c'est de greffer sur le corps, une nouvelle tête sans tache.
    La deuxième option, c'est de repeindre ledit visage, de préférence à l'aérographe, pour éviter les coups de pinceaux.
    La troisième option, c'est de travailler "avec" les taches, comme je l'ai fait pour Aïna-zombie.
    Mais quand les taches sont trop importantes? Et qu'on n'a pas le matos correct pour repeindre le visage de façon à cacher la misère?
    Ma réponse : il faut les cacher autrement. Par exemple avec un masque.

    Prenons cette Clawdeen (le même modèle qui m'a servi à faire Arkana) au visage maculé de marqueur. Elle en a aussi un peu sur ses oreilles. Et sur les mains... Par contre, ses cheveux sont en très bon état. Pour une fois, on va les garder. (sauf le premier rang de cheveux violet)



    Une poupée masquée, j'aime bien l'idée, mais il faut quand-même trouver le concept pour accompagner ce masque. Je pars sur un concept de sauvageonne, avec des vêtements aux couleurs proche de sa teinte de peau. Je lui donne une pose dynamique qui ira bien avec le concept du personnage.

    Le masque : je veux qu'il épouse parfaitement les contours du visage, pour un soucis d'adhérence une fois collé, et aussi parce que je ne veux plus qu'on voit les traces de marker, même en regardant dessous ou sur les côtés.




    Après avoir retiré le premier rang de cheveux et nettoyé au mieux le visage, je l'enrobe de colle chaude, en prenant garde de bien remplir le moindre recoin et si possible en évitant les bulle d'air. On laisse refroidir complètement, pour ne pas déformer le moulage.


    Une fois le moule décollé du visage, je fais un "positif" avec de la pâte qui sèche à l'air. On voit que les bulles d'air prises dans le moulage, forment des aspérités sur le positif. Ce n'est pas très grave pour ce projet-ci. On peut les gratter gentiment et continuer le travail. Quand le positif est durci, je peux continuer à travailler dessus, pour rajouter les oreilles.


    Une couche de vernis évitera que le masque ne reste collé sur mon modèle. Je passe aussi un peu d'huile, au cas où le vernis ne suffirait pas. J'ai démoulé le masque encore pas tout à fait sec, et j'ai bien fait, ça avait commencé à coller... J'en ai fait, des bidules en papier mâché, mais jamais sur une échelle aussi petite...

    Une fois le vrai masque démoulé, je le presse contre le visage de la poupée, pour lui redonner la bonne forme, et je laisse sécher pour de bon. Il est ridé, plissé à cause du démoulage un peu brutal, mais une fois peint, j'aime bien le rendu, on dirait qu'il est en cuir.

    Avant de coller le masque sur le visage, j'ai quand-même fait trois choses : j'ai remis du marqueur sur le visage, sur et autour des yeux. Quand ce fut sec, j'ai passé une couche de vernis par dessus. Parallèlement à ça, j'ai incisé le masque au niveau des yeux.

    Résultat : les yeux noirs pétillent derrière le masque, ça donne un côté vivant et mystérieux au personnage.


    Je colle la demoiselle sur une rondelle de bois brut, comme Grise. C'est raccord niveau couleurs et matières. J'ai refait un peu la coupe de cheveux, raccourci sur les côtés du visage, et ajouté deux tresses fines dans  la masse à l'arrière, histoire de casser l'uniformité (en plus de celles qui encadre les oreilles). Si quelqu'un a une suggestion pour agrémenter un peu plus le personnage, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires.
    Ses bras sont encore mobiles, elle pourra saisir d'éventuels accessoires.

    Tala est un prénom amérindien qui veut dire "louve".


  • Commentaires

    1
    Lamecarlate
    Vendredi 19 Octobre à 16:41

    Le rendu final est super classe ! Le marqueur sur les yeux pour les rendre brillants est une très belle idée, et ça marche parfaitement.

      • Vendredi 19 Octobre à 23:10

        merci smile
        c'est le vernis qui rend les yeux brillant, tu le vois sur la première photo, là où ya eu du marqueur à l'origine, c'est mat. j'ai rajouté du marqueur pour être sûr d'avoir un noir uniforme et constant derrière les trous du masque.

        j'ai encore deux autres poupées au visage maculé, sur l'une j'ai tenté de faire un masque en collant de la (fausse) feuille d'or, mais ça n'a pas marché comme je l'espérais... comme je veux que ça épouse parfaitement la sculpture du visage, il faut je revois ma procédure, ou que j'opte pour la peinture dorée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :