• Arkana

    J'étais enfant dans les années 80-90. J'ai eu droit au première version de séries animées aujourd'hui rebootées en 3D ou en flash, que mes propres enfants regardent.

    Il y a une série que j'aimerais voir réadaptée tant elle a mal vieilli : "Les Mondes Engloutis"

    Ouiiiiii cette série française a un charme particulier, une poésie à nulle autre pareille, mais aussi des longueurs interminables, des séquences de remplissage lourdingue (les chansons des pirates et de Bic et Bac), et un scénario un peu obscur et avec des incohérences. Niveau dessin, on y gagnerait aussi à la refaire, éventuellement en 3D, pour de super effets de lumières.

    Bref.
    J'avais une poupée à la peau matte sous la main (une Clawdeen Wolf), et je connais quelqu'un qui est fan des Mondes Engloutis (et qui n'est pas du tout d'accord avec moi sur le fait de rebooter cette série, mais qu'importe).

    J'ai transformé Clawdeen en Arkana, messagère des enfant d'Arkadia.


    Une des toutes premières héroïnes non blanche pour enfant, c'est quand-même pas rien. (d'ailleurs Spartacus a la peau encore plus foncée, mais je m'égare)

    Pour le visage c'était assez simple, Arkana n'a ni sourcil ni maquillage. Juste de grands yeux noirs en amande. Je suis resté dans un registre pas trop réaliste, proche du chara-design d'origine.

    Pour le costume, ce fut un peu plus compliqué.
    La coiffe, pour commencer. Elle est assez volumineuse, et se prolonge jusqu'aux épaules. Arkana a un cou exagérément long, ce qui permet à la coiffe d'être détachée des épaules (en tout cas ça me parait possible que cette longueur anormale soit assumée, pour CETTE raison). Les poupées Monster High, elles, ont une grosse tête. Il me fallait trouver la bonne taille pour la coiffe, entre ce qui est esthétique sur la tête sans paraître trop petit, et ce qui ne gêne pas le mouvement de la tête.

    Bon, sinon j'aurais pu aussi allonger le cou à cou de décapeur thermique ET/OU rétrécir la tête, afin de réduire l'écart de proportion avec le corps,  ce qui aurait permis de faire une coiffe plus proportionnellement correcte par rapport à l'ensemble. Une prochaine fois peut-être.


    Vu de l'arrière, ben... C'est comme montrer le derrière d'un paon qui fait la roue : c'est décevant!

    Mais à l'époque simplifier le design faisait gagner beaucoup de temps de production, et vu qu'en France à l'époque, on n'avait pas les moyens ni financier ni technique de chez Disney ou de chez Toei...
    Enfin du coup là encore c'était assez simple : Il suffisait de faire un casque moulé sur le crâne, avec du tissus et de la colle.
    J'ai fait un prototype de la coiffe, qui a évolué à coups de ciseaux et recollages successifs.


    La tenue n'est pas très compliquée à faire. Une paire de botte moulante beige (en faux cuiret cousu d'une pièce). Une combinaison en maille, une collerette en carton recouverte du même tissus (et enfilée AVANT de remettre la tête de poupée sur le corps, pour m'épargner du recollage ensuite), avec un interrupteur sur le côté gauche pour activer la création d'hologramme...
    (j'aurait quand-même du faire un cône écrasé plutôt qu'un disque, parce que cette collerette pose mal sur les épaules, et se bagarre un peu avec les pans de coiffe sur les côtés...)


    Et une cape style ailes de chauve-souris. Blanche à l'extérieur, beige à l'intérieur. N'ayant pas de tissus bicolore adéquat, j'ai cousu une fine résille à l'intérieur. La transparence est jolie, et la cape reste fluide puisque, après une tentative ratée, j'ai préféré ne pas coudre les deux tissus sur le bord extérieur.


    Si j'ai achevé Grise en deux jours, j'ai mis plusieurs mois à finir Arkana. Ya des moments comme ça, où on le sent pas, où il faut y revenir plus tard à tête reposée.
    Au moins j'ai encore expérimenté et appris des choses en la faisant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :